ETI : l’un des chemins pour rester une grande puissance économique

Interview par Neïla Beyler sur la publication de la France qui entreprend dans Les Echos de l’éco.

Au menu de l’interview : les ETI, les pistes pour accroitre leur nombre et dynamiser notre économie, le moral des dirigeants d’ETI ou encore le rôle du banquier pour les accompagner.

La France dispose d’un modèle économique qui est aujourd’hui assez différent de celui de ses voisins. Depuis 1945, la France a géré son tissu industriel en favorisant l’émergence de très grands groupes industriels (…). Ce modèle économique a fonctionné. (…) Mais au moment où la mondialisation s’accélère, au moment où émergent de nouvelles puissances, on voit bien que ce modèle est épuisé. Et si l’on veut toujours peser dans la conjoncture économique, je pense qu’à côté des grands groupes, dont je ne remets pas en cause la légitimité, il faut faire émerger des entreprises de taille intermédiaire

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *